|  

Facebook
Twitter
Syndiquer tout le site

Accueil > français > Archives du site > Mondialisation et résistances > CONTEXTE, PROGRAMME ET

LE G8 2007 D’HEILIGENDAMM

CONTEXTE, PROGRAMME ET

Samedi 7 avril 2007

Contexte

Le G8 2007 se tiendra dans la petite station balnéaire de Heiligendamm (environ 300 résidents annuels), située sur la mer Baltique à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Rostock, qui, elle, compte 200 000 habitants. Le sommet se déroule du mercredi 6 au vendredi 8 juin. Le contre-sommet se tiendra lui du samedi 2 au vendredi 8 juin.

Rappelons qu’Angela Merkel dirige une « grande coalition » SPD-CDU (l’équivalent d’une coalition PS-UMP) et cherche à se donner une stature européenne, si ce n’est internationale. D’autant que le contexte international, depuis deux ou trois ans, est marqué par l’évolution géopolitique importante que représente l’affaiblissement de l’hégémonie états-unienne (ce qui ne remet pas en cause sa position dominante) sur le plan militaire (défaite en Irak), sur le plan économique (percée de la Chine et de l’Inde) et sur le plan idéologique (crise du néolibéralisme), qui se traduit dans l’affaiblissement de Bush par rapport aux démocrates et ainsi un certain affaiblissement de son « leadership » mondial.

Par ailleurs, comme en 1999, l’Allemagne aura les présidences simultanées de l’UE et du G8 lors du premier semestre 2007. L’Allemagne a d’ailleurs de grandes ambitions pour profiter de cette occasion pour ressusciter le Traité Constitutionnel Européen.

Principales thématiques

Selon les souhaits de la Chancellerie allemande, le Sommet du G8-2007 aura pour thématique médiatique centrale les luttes contre le réchauffement climatique et contre la pauvreté en Afrique.

Sur le changement climatique et les ressources énergétiques, il s’agit d’un côté d’émettre des mesures afin de limiter la hausse mondiale de la température à 2°C ; de l’autre, il s’agit de satisfaire l’accès aux ressources énergétiques sur le long terme.

Sur l’Afrique, la bonne gouvernance, l’investissement de long terme, la paix et la sécurité sont au menu. Un intérêt central sera porté aux questions de la réduction de la pauvreté et du développement économique de l’Afrique ainsi qu’à la thématique de la lutte contre le VIH, en lien avec le renforcement des systèmes de santé.

L’agenda officiel complet, moins médiatisé, laisse entendre que les politiques économiques occuperont une large place dans les discussions, avec les préconisations que l’on connaît.
- la réduction des déséquilibres mondiaux, c’est-à-dire en fait les questions soulevées par le déficit des Etats-Unis, les réserves importantes en devises en Asie et la croissance insuffisante en Europe et au Japon ;
- la transparence sur les marchés financiers ;
- la liberté d’investissement pour les acteurs économiques dans les pays industrialisés comme dans les pays émergents ;
- le renforcement de la protection des inventions face au piratage, c’est-à-dire le renforcement des droits de propriété intellectuelle et des brevets.

Il faut noter que l’ordre du jour du G8 est susceptible de changements jusqu’au dernier moment et dépend étroitement de l’agenda politique international ainsi que des volontés du pays hôte.

Il faut aussi noter, comme nous l’avons vu, que les déclarations de bonne intention sont rarement suivies d’effet et que les thèmes « photogéniques » développés officiellement ne débouchent généralement sur rien de concret, ce qui fait que les thèmes annoncés pour le prochain G8 doivent avant tout être perçus comme des thèmes sur lesquels nous pouvons pointer le projecteur de nos contre-analyses. En somme, il s’agit de profiter des sommets du G8 pour mettre en lumière l’échec des politiques menées par ces mêmes G8 et développer des contre-propositions.

Les mobilisations contre le G8 2007

Les principales initiatives du contre-sommet :
- A partir de fin mai, donc en amont du contre-sommet, des Marches contre la pauvreté, la précarité et les discriminations traverseront l’Europe Différents cortèges venant des 4 coins de l’Europe tiendront des réunions dans les lieux d’étape et en allant auprès des acteurs engagés localement dans des luttes et tous convergeront vers Rostock la veille du Contre-sommet, le vendredi 1er juin.
- du vendredi 1er au vendredi 08 juin – des campements alternatifs se tiendront aux abords de Rostock afin de servir de lieu logistique d’organisation du contre-sommet [hébergement sous tente, cuisines collectives, matériel divers, centres Indymédia, etc.] et de lieu de débats, d’échanges d’informations et de préparation d’actions.
- samedi 2 juin – une grande manifestation dans l’après-midi, suivie d’un concert, se déroulera à Rostock.
- dimanche 3 juin : Journée sur l’agriculture et Assemblée des précaires et des sans
- lundi 4 juin : Journée sur la thématique des migrations, pour la liberté de circulation et d’installation, pour des droits égaux pour toutes et tous.
- mardi 5 juin : journée contre le militarisme et la guerre permanente.
- du mardi 5 juin (17h00) au jeudi 7 juin (13h00) – Sommet alternatif, en parallèle du sommet officiel (qui se réunit lui du 6 au 8), dont les principales thématiques devraient être la pauvreté, le climat, l’architecture financière et économique internationale, la démocratie et les migrations.
- le mercredi 6 juin – actions de blocage de la zone rouge afin d’empêcher les délégations des Huit de rejoindre Heiligendamm pour l’ouverture du Sommet officiel.
- le jeudi 7 juin – manifestation vers la zone rouge et concert final.
- le vendredi 8 juin - Journée sur le changement climatique


Voir en ligne : http://anti-g8.effraie.org