|  

Facebook
Twitter
Syndiquer tout le site

Accueil > français > Archives du site > L’arc des crises > Pourquoi nous, associations juives, boycottons les produits israéliens (...)

Pourquoi nous, associations juives, boycottons les produits israéliens publié le samedi 11 juillet 2009

Lundi 13 juillet 2009, par UJFP

L’Union Juive Française pour la Paix et le Réseau International Juif Antisioniste appellent à participer activement à la Campagne Internationale B.D.S. (Boycott Désinvestissement Sanctions)

En tant qu’associations juives attachées aux droits des peuples et en tant que citoyens mobilisés pour l’égalité, la justice et la liberté, nous ne pouvons pas supporter :

Ø que l’Etat d’Israël poursuive sa politique sioniste de colonisation, d’exclusion, de dépossession, de répression, d’humiliation, d’apartheid et d’épuration ethnique contre le peuple palestinien

Ø qu’il bénéficie d’une impunité politique sur la scène internationale alors qu’il bafoue constamment le droit international et notamment les résolutions de l’O.N.U., dont celle pour le droit au retour des réfugiés

Ø que face à ceux qui s’opposent à sa politique il se livre à l’odieux chantage à l’antisémitisme, à la manipulation honteuse de la mémoire du génocide, chantage et manipulation relayés par ses agents dans divers pays, dont en France le CRIF (« Conseil Représentatif des Institutions Juives de France ») et soutenus activement par la politique de Sarkozy.

Parce que tous les autres moyens d’action, si utiles soient-ils (condamnations verbales, interventions auprès des élus et des gouvernements, témoignages, pétitions…) ne suffisent pas à faire plier l’Etat d’Israël, nos deux associations, l’Union Juive Française pour la Paix et le Réseau International Juif Antisioniste appellent à participer activement à la CAMPAGNE INTERNATIONALE B.D.S. (Boycott Désinvestissement Sanctions) jusqu’à la fin de l’occupation et jusqu’à ce qu’Israël respecte le droit international.

Cette campagne, initiée par une énorme coalition d’organisations de la société civile palestinienne et soutenue par les réfugiés palestiniens, les Palestiniens d’Israël et la minorité juive anticolonialiste israélienne, commence à porter ses fruits : ainsi la société Véolia est en train de se retirer de la construction du tramway reliant Jérusalem aux colonies israéliennes.

Aujourd’hui, des mobilisations se développent contre la vente de produits israéliens dans des grandes surfaces et contre le projet de Georges Frêche, président du Conseil Régional de la région Languedoc Roussillon, de transformer le port de Sète en tête de pont pour la vente en Europe des produits agricoles issus des colonies israéliennes

Les « plans de paix » cyniques, version Netanyahou, Kadima ou Parti travailliste, ça suffit !

Nous ne tolérerons pas qu’Israël écrase le peuple palestinien et menace par sa politique belliqueuse la paix dans le monde !

N’oublions pas les horreurs perpétrées à Gaza, exigeons la levée immédiate du blocus : face à la lâcheté des autorités politiques, un sursaut moral et politique de la société civile s’impose.

Le boycott de l’Afrique du Sud avait contribué à mettre fin au régime d’apartheid : aujourd’hui cette politique est nécessaire et possible contre Israël

Paris le 7 Juillet 2009


Voir en ligne : http://www.ujfp.org/modules/news/ar...


Union Juive Française pour la Paix (UJFP) 21 ter rue Voltaire 75011 PARIS Téléphone : 06 61 33 48 22 - Email : contact@ujfp.org - Site : www.ujfp.org International Jewish Anti-zionist Network (IJAN) Email : europe@ijsn.net