|  

Facebook
Twitter
Syndiquer tout le site

Accueil > français > Archives du site > L’arc des crises > Urgence nationale

PALESTINE

Urgence nationale

Appel du Front populaire pour la libération de la Palestine

Vendredi 29 juin 2007

Les semaines dernières furent une période noire dans la vie et l’histoire de notre peuple, un peuple patient et combattant, qui a déjà payé un lourd tribut avec des centaines de milliers de morts, de blessés et de prisonniers durant plus de cent ans de lutte contre l’invasion coloniale sioniste.

Nos premiers devoirs en tant que Palestiniens sont :

- l’arrêt de cette période noire et le blocus de ses conséquences désastreuses et destructrices sur notre peuple et notre cause nationale,
l
- ’issue la plus rapide possible de cette crise afin que nous revenions ensemble dans la bonne voie, la voie de l’unité de notre peuple et de ses forces politiques et sociales.

- la reconsidération de la réalité et de l’image de notre peuple, image qui a consacré le peuple palestinien dans sa longue lutte, c’est-à-dire, un peuple de détermination, d’héroïsme et de résistance, et non pas l’image misérable et affligeante qu’incarnent les combats meurtriers qui nous marquent au fer rouge.

Le FPLP affirme :

1- Après nos condamnations répétées des combats, nous déclarons et nous affirmons notre refus et notre condamnation du règlement militaire effectué par le Hamas dans la bande de Gaza, ainsi que des pratiques découlant de ce règlement, pratiques réprouvables et étrangères au patrimoine national de notre peuple et à ses valeurs morales. Ce règlement est en tout cas nuisible et déshonorant et n’a pas estimé les conséquences difficiles et compliquées pour notre peuple, notre cause et nos liens politiques et sociaux. Cela ouvre la voie à des ingérences extérieures négatives, dans tout ce qu’elles peuvent représenter comme dangers pour notre projet national, l’unité de notre peuple et le maintien de son tissu social.

2- Nous refusons la confrontation de cette fougue et de cette radicalisation armée, par le recours à des réactions politiques précipitées radicales telles que la déclaration d’un état d’urgence, la dissolution du gouvernement en place et la composition d’un gouvernement d’urgence. Cela conduira à l’approfondissement de la crise actuelle et à son extension, tout comme l’appel à l’envoi de forces étrangères amènera dans ce contexte à l’ingérence extérieure.

3- Nous appelons à former une direction nationale temporaire, dans laquelle participent toutes les forces politiques et les représentants de la société civile dans tous ses différents secteurs. Cette direction devra être une référence unie et unique pour notre peuple, une référence qui gère les affaires politiques et sociales palestiniennes. Cela constituera le début d’un dialogue national total et un remède réel et responsable qui préservera l’unité de notre peuple et protègera notre cause politique après tous ces préjudices infligés.

4- Nous invitons la Ligue arabe et toutes les sections arabes, qui ont vécu avec nous cette crise, à appeler et héberger un dialogue national palestinien total dans lequel participent toutes les forces politiques et les représentants de la société civile. Ce dialogue doit se tenir sous l’égide de la Ligue arabe pour l’exécution du document d’accord national, qui constitue pour tous le dénominateur commun, et garantit les bases nationales et démocratiques unifiées pour notre peuple dans toutes ses forces et secteurs.

5- Malgré la dureté et l’aigreur de cette période, nous affirmons que notre unité, notre choix national et démocratique, notre insistance sur la poursuite de la lutte pour l’indépendance, le droit au retour et l’établissement d’un état indépendant, n’est pas un choix parmi d’autres. C’est une décision unique que nous devons maintenir et protéger ensemble de toutes nos forces. Nous affirmons notre mise en garde et notre refus de toute tentative consistant à tirer parti de ce qui est arrivé ces derniers jours, et nous faisant revenir à des choix misérables que notre peuple a refusé tout au long de sa lutte.

6- Enfin, nous appelons l’ensemble de notre peuple, Palestiniens en Palestine et Palestiniens en diaspora, le Fatah et le Hamas, au retour à la raison et à la conscience et aux intérêts nationaux. Nous appelons notre peuple à l’unité, à la cohésion, au dépassement des blessures et des souffrances, par la condamnation des solutions sanglantes et la réprobation de la logique insurrectionnelle de quel côté qu’elle soit, afin de former un rang uni dans l’affrontement des conséquences négatives et de protéger notre projet national, nos objectifs et notre constance nationale.


Voir en ligne : www.france-palestine.org