|  

Facebook
Twitter
Syndiquer tout le site

Accueil > français > Archives du site > L’arc des crises > SOS Gaza

PALESTINE

SOS Gaza

Appel de l’union des comités de secours médicaux palestiniens (UPMRC)

Mercredi 20 juin 2007

On tire sur les équipes sanitaires de UPMRC, la situation se détériore et devient très inquiétante, se rapprochant d’une situation de chaos total.

Ce matin une clinique mobile du PMRS avec 5 personnes intervenait à Beit Hanoun quand des combats ont éclaté. Dans la bataille, un membre de l’équipe médical, Zaher Shabat, a été blessée au visage et est actuellement hospitalisée. Heureusement, sa vie n’est pas en danger.

Le PMRS est une organisation publique travaillant avec et pour la population ; elle très respectée et connaît à fond la véritable situation de la société palestinienne. Le fait que le PMRS lui-même subisse la violence interne à Gaza est très inquiétant et doit être bien comprise. Le PMRS tient à alerter ses partenaires sur la gravité de la situation.

Ce qui s’est passé aujourd’hui à Gaza est une conséquence directe de plus d’une année de blocus envers les Palestiniens : l’isolement de Gaza et dans une moindre mesure en Cisjordanie, la rétention par Israël de plus de 800 millions de $ de recettes fiscales palestiniennes et l’isolement pratiqué par la communauté internationale vis-à-vis du gouvernement palestinien ; de plus celle-ci n’est pas revenue sur sa décision à la suite de l’établissement il y a 2 mois d’un gouvernement d’unité nationale. Ces sanctions ne sont pas des sanctions contre l’Autorité Palestinienne mais des sanctions contre tout le peuple palestinien.

Le fait de miner constamment l’Autorité Palestinienne a un effet extrêmement négatif sur la société palestinienne. La pauvreté, surtout à Gaza, atteint aujourd’hui des niveaux dangereux. Le désespoir et l’anarchie augmentent et il devient très dangereux d’y travailler même pour des ONG humanitaires d’urgence telles que le « Medical Relief ».

Une extension du chaos vers la Cisjordanie ou même l’effondrement de l’Autorité Palestinienne dans la Bande de Gaza sont aujourd’hui des possibilités réelles et effrayantes. Il est temps d’agir de façon décisive. Le PMRS presse ses partenaires à faire pression à tous les niveaux sur les décideurs pour renverser ces tendances destructives :

- le gouvernement israélien doit immédiatement libérer l’argent des recettes fiscales qu’il retient,

- la communauté internationale doit mettre fin au blocus envers le gouvernement d’unité nationale, blocus qui nuit à tout le peuple palestinien et le gouvernement palestinien doit avoir le plein pouvoir pour mettre fin à l’anarchie et rétablir un état de droit,

- l’accès à la Bande de Gaza doit être ouvert,

- il faut faire pression sur les factions politiques palestiniennes, surtout le Hamas et le Fatah, pour qu’elles arrêtent les combats internes qui menacent les citoyens et la société palestinienne.

Ces mesures sont indispensables afin de relâcher la pression dans la Bande de Gaza et ces demandes doivent faire partie des efforts prioritaires pour aider le peuple palestinien.

traduction : Ana Cléja


Voir en ligne : http://www.upmrc.org/